Mother / Android by Netflix

Je me souviens, lorsque j’ai débuté la photo, ma sœur m’avait offert le livre « Manuel de la photo ratée« . Un condensé de tous ce qu’il faut éviter de faire en photo, si on veut progresser

Et bien, avec Mother / Android c’est à peu prêt la même chose pour le cinéma.

Vous me direz, c’est compliqué, avec un tel sujet de passer derrière, I Robot, Real Humans, Westworld ou Blade Runner!

Ce n’est pas forcement qu’une histoire de budget, je pense qu’il faut éviter la paresse avec de telles prétentions. Et pourtant le début est pas mal, un Noël qui tourne mal, l’androïde familial pète les plombs et se mets en tête d’arracher celle des humains. Le meilleur moment du film!

Le reste n’est qu’une enfilade de convenues, de raccourcis scénaristiques, de feignantises intellectuelles


Je passerai sous silence les engueulades puériles du couple, ce n’est pas comme si on était en mode survie!
L’intelligence artificielle des androïdes qui peine à rivaliser avec celle de mon enceinte Alexa
Le pourquoi / comment qui reste profondément sans réponse
Le jeu d’acteurs qui mériterait une inscription d’office à Squid Game, histoire que ça serve de leçon
Le final d’un pathos incommensurable qui m’a précipité à deux doigts de la régurgitation

Bref vous l’aurez compris, ce n’est pas avec ce film que je vais me réconcilier avec ces purs produits cinématographiques streaming! Evitez vous de perdre 2h et allez plutôt visionner les références du genre!

@Stéphane
stephane@numeristes.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.